FICHE OUTIL

L’analyse stratégique

Résumé

L’analyse stratégique entre dans la démarche stratégique d’une organisation et a pour objectif de déterminer le positionnement le plus favorable pour dégager un avantage dans son environnement.

Elle se déroule en deux phases. Celle de l’analyse externe et celle du diagnostic interne.

L’analyse stratégique s’inscrit dans les prérogatives d’une équipe de direction et permet de mobiliser ses membres en les engageant dans les décisions prises.

Qu’est-ce que l’analyse stratégique ?

L’analyse stratégique entre dans ce qui constitue la démarche stratégique d’une organisation, qui mène logiquement à définir une stratégie pour cette dernière. L’analyse stratégique consiste à créer un rapport entre les résultats d’un diagnostic interne et d’une analyse externe, en vue de définir un registre d’action et de définir des choix stratégiques. L’analyse stratégique détermine la capacité d’une organisation à se positionner favorablement dans son environnement en vue, pour une entreprise, de dégager un avantage concurrentiel.

L’analyse stratégique permet de mener une réflexion méthodique sur les décisions stratégiques à prendre. Cet exercice peut être mené au niveau d’une équipe de direction  et permet de mobiliser ses membres en les impliquant. Y contribuer génère de la motivation et de l’engagement.

Quelles sont les phases d’une analyse stratégique ?

Il y a deux phases principales dans une analyse stratégique.

La première est celle de l’analyse externe. Elle passe en revue l’environnement de l’organisation. Cette analyse met en évidence les opportunités et les menaces prenant en comptes les évolution sprévisibles de l’offre, de la demande et des influences. Cette analyse permet de déterminer les facteurs clés de succés c’est-à-dire les règles du jeu d’un domaine d’activité, les élements que doit posséder une entreprise pour surpasser la concurrence (La boite à outils de la stratégie, Dunod).

Les outils de l’analyse externe: l’étude des influences et des pressions exercées par les fournisseurs, les concurrents, les acheteurs, et le pouvoir de l’état. L’étude de l’environnement à travers différentes dimensions telles que l’économie, la technologie, le contexte socialo-politique, ou encore l’écologie.

La deuxième phase est celle du diagnostic interne. Le diagnostic interne s’attache à passer en revue les actifs et les activités de l’organisation par domaine d’activité stratégique. Ce diagnostic débouche sur la formulation de forces et de faiblesses exprimées sous la forme d’atouts par rapport aux facteurs clés de succés déterminés dans la phase précédente.

Les outils du diagnostic inetrne: l’étude du modèle économique et des actifs par domaine d’activité.

Quels sont les points de vigilance d’une analyse stratégique réussie ?

Pour mener une analyse stratégique il y a quelques ingrédients essentiels à incorporer.

  • Mener cette réflexion en collectif apporte de la richesse à l’analyse (même si au final il n’en reste qu’un qui décide, le chef).
  • Dans la démarche s’attacher à s’en tenir aux faits. Il est trés important de respecter cela pour ne pas se perdre entre l’analyse des faits et la projection dans des décisions à venir.
  • Réaliser l’analyse par domaine d’activité stratégique. Mêler plusieurs activités apporte trop de complexité.
  • Dans chaque phase limiter le nombre de Forces, Faiblesses, Opportunités et Menaces aux plus pertinentes. Là encore l’excès apportera de la complexité et au final une difficulté à prendre des décisions.

Consultez notre catalogue de formations

Contactez un consultant en stratégie